L'hygiène dans le secteur santé

Le secteur Hygiène et Propreté : qu’est ce que c’est ?

Quand on parle du secteur de l’hygiène et de la propreté, on pense tout de suite au ménage. Mais ce secteur est beaucoup plus complexe, et regroupe bien d’autres métiers. En voici une définition..

Ce secteur propose aujourd’hui des activités très diversifiées à qui veut se lancer dans ce milieu : tertiaire, industrie, hospitalier, nucléaire, agro-alimentaire...
L’activité la plus répandue est le nettoyage courant de bureaux et locaux, mais le nettoyage de locaux et centres commerciaux a connu un essor considérable depuis le début des années 2000.

Les différents milieux 
Le secteur de la propreté opère dans différents milieux, chaque milieu demandant des compétences et qualifications différentes.

 La propreté en milieu hospitalier permet de lutter contre les infections contractées à l’hôpital. Dans ces établissements, l’hygiène et la propreté vont du seuil de l’hôpital jusqu’aux blocs opératoires. Cette activité nécessite d’être spécialiste du bio-nettoyage : technique associant nettoyage et désinfection qui permet d’enlever toutes les bactéries, même invisibles à l’oeil nu. 
 Le multiservice permet de rendre les lieux de vie des personnes plus confortables et agréables à vivre. L’intervention peut se faire en milieux intérieurs ou extérieurs (espaces vert). 
 La propreté en milieu industriel : l’environnement industriel nécessite des actions de nettoyage particulières où les règles d’hygiène et de sécurité sont strictes. Les interventions peuvent porter sur les revêtements de sols et murs, et également sur les machines. Ce peut être le cas, par exemple, dans l’industrie agroalimentaire, ou le nettoyage et la désinfection des machines contribuent à la santé alimentaire. On parle d’ultrapropreté. 
 La propreté en milieu tertiaire comprend les locaux administratifs, les bureaux, les locaux commerciaux, la copropreté... L’activité repose principalement sur le nettoyage, l’entretien courant et la rénovation des sols et des murs.

La propreté va constituer un enjeu majeur de l’entreprise auprès de ses clients en augmentant son image de marque, mais aussi auprès de ses salariés. L’hygiène des locaux permet en effet l’exercice professionnelle dans de bonnes conditions, accroit le bien-être des employés et augmente la rentabilité.

 

L’hygiène dans le secteur de santé(hospitalier)

 

HYGIÈNE DE BASE

EN MILIEU HOSPITALIER

L’hygiène en milieu hospitalier commence par :

1)      Une tenue adaptée :

†  Blouse ou tunique-pantalon

†  Absence de bijoux aux mains et aux poignets

†  Bijoux non retombant au cou et aux oreilles

†  Cheveux attachés

2)    Un local adapté

3)    Un poste de lavage de mains correctement équipé

†  Un lave-main

†  Un distributeur d’essuie-mains

†  Des essuie-mains à usage unique

†  Un distributeur de savon doux

†  Un flacon de savon doux

†  Une poubelle à déchets ménagers

4)    Un lavage des mains adapté au soin

          

 

Le secteur de la santé au Maroc présente "d'importantes insuffisances", malgré les acquis.

     Les "insuffisances" dans ce domaine tiennent en l'absence de contrôle de la gestion et de reddition des comptes, "particulièrement nécessaires dans un contexte dominé par l'exercice illégal de la médecine, le gaspillage des ressources, l'absentéisme, la pratique de la corruption dans les établissements de soins", le tout aggravé par la faiblesse des programmes sociaux et des moyens de motivation du personnel", estime cette étude.

       Concernant l'accès aux soins de santé, l'étude fait ressortir que les iniquités catégorielles sont davantage le lot des groupes vulnérables (femmes, enfants, personnes âgées et personnes handicapées). Elles se conjuguent à des écarts entre régions et milieux (urbain, périurbain et rural), notamment en matière de répartition des ressources humaines, des établissements sanitaires de base et du financement public, notant que l'offre globale publique et privée est marquée par une "faible complémentarité" entre les deux secteurs.

"

     Cette situation  médiocre du secteur de santé a eu des répercussions sur le  coté hygiène puisqu’on remarque que la majorité des hôpitaux marocains manquent de propreté, d’outils de nettoyage, d’outils de stérilisation…même la tenu et le comportement reflète cet état catastrophique de l’hygiène dans nos hôpitaux. Il y des opérations chirurgicales ont été faites dans certains dispensés  en plein air dans des circonstances calamiteuses de plus il y des infirmières qui utilisent le même instrument pour examiner un autre malade. Des mouches et des moustiques sont omniprésents dans l’absence d’une hygiène qui favorise la sécurité et la guérison aux malades.

   Certes, le Maroc a déployé d’énormes efforts pour améliorer l’hygiène au sein de certains hôpitaux comme IBNOU ROCHD mails ils demeurent insuffisantes pour le reste des centres hospitaliers marocains.  

 

Commentaires (1)

zineb ghayati
  • 1. zineb ghayati | 27/11/2012

Merci beaucoup monsieur ,c'est un sujet parfait :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.