L'oralité dans la boite à merveilles

L'oralité est l'état d'une civilisation dans laquelle la culture est en grande partie orale et non consignée par des textes. On pourra ainsi parler de l'oralité d'une tradition, transmise de bouche à oreille pour alimenter une mémoire ancestrale et non écrite.

 C’est ainsi qu’on peut écrire une oeuvre emprunte de l’Oralité

Pour la boite à merveilles   «l' oralité »  s'avère bel et bien claire puisque AHMED SEFRIOUI A aligné  des mots et noms purement empruntés au dialecte marocain ,il a présenté dans son oeuvre des traditions ,des bribes de sagesse marocaine.A ajouter que tous les aspects culturels ayant une référence orale. 

     Une civilisation est simultanément une production matérielle et symbolique ou immatérielle. Cette production et sa transmission passent nécessairement par le langage. Ce dernier a deux versants au moins : le vocal et le graphique qui sont les moyens de communication dans des régimes de dominance ou orale ou scripturaire. La culture marocaine  est réputée, du moins c’est ce que l’on lit à son propos, orale. Or, l’oralité, qui fut marginale dans la définition des identités culturelles, a acquis un autre statut plus ‘noble’avec la parution du roman autobiographique''la boite à merveilles'' ce qui  qui a permis à l’oralité marocaine de contribuer à la définition de l’identité culturelle, voire de l’identité profonde du Maroc .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×