Poème dédié à une personne chère

Malgré l'absence

Des années se sont écoulées 

Et il n'en restent que des embruns

Frolant la mémoire,apaisant le coeur bessé

Songeant àtoi,se demandant comment va le sien

Toi qui est toujours adorée

L'esprit et l'âme ne pouvant rien 

devant les douleurs,devant les remords discrètes

Cette rupture,ce malentendu m'ont causé 

SI DE CHAGRINS

Ö Rose blanche!Ö Grand coeur!Ö Rêve brisé!

Tu as défié tout le monde,tu es restée attaché au mien

Le passage du temps,au fond de toi,n'a rien changé

Malgré l'absence,nous vivons cet amour clandestin

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.